Formation continue

Publics concernés : professionnels des collectivités / des associations.

Présentation générale


Après une première rencontre avec les responsables du service demandeur afin d’identifier la problématique, l’équipe de l’ALEF propose une action, des contenus, des outils, une démarche, un devis.

La formation continue est un droit du professionnel salarié qui a besoin ou souhaite acquérir des « savoirs », des savoir-faire relationnels, des techniques.

Elle a pour objet d’améliorer les compétences, les qualifications, de s’adapter à des réalités contemporaines, d’envisager une reconversion professionnelle.

L’action de formation continue est organisée à l’initiative :

  • de l’employeur
  • du salarié
  • d’un accord entre salarié et employeurs

L’intervention proposée par l’A.L.E.F. est organisée sur site ou au sein du Centre de formation de l’A.L.E.F.

Notre démarche


Notre démarche de co-élaboration s’inscrit pleinement dans la tradition de l’Education populaire. Ne s’agit-il pas de « nourrir » les stagiaires à partir de leurs expériences de vie et professionnelles (individuelles et collectives) ? De les inviter à participer activement à la réflexion collective autour du cadre scientifique de référence (concepts, éléments théoriques, travaux des chercheurs) ? Ne s’agit-il pas d’encourager la curiosité à partir de l’actualité, de la réalité du quotidien des publics auprès desquels ils interviennent ?

Le goût d’apprendre prend tout son sens lorsqu’il est lié au quotidien des problématiques rencontrées et identifiées avec le professionnel.

Exemples de thèmes d’actions de formations mises en œuvres dans le cadre d’Accueils Collectifs de Mineurs :

L’enfant acteur et auteur de ses vacances

 » Comment le directeur d’ACM ou de séjour s’appuie sur le cadre institutionnel et le projet éducatif de l’employeur, sur les spécificités du public accueilli et les regards et expertises d’une équipe pluridisciplinaire, pour proposer aux enfants et adolescents d’être acteurs de leur séjour de vacances. « 

Les enjeux de la prise en compte de la parole des enfants

De l’infant, celui qui ne parle pas, chez les Romains aux articles 12 – 13 – 14 relatifs au droit à l’expression, à la liberté de penser, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant approuvée par l’assemblée générale des nations unies le 20 novembre 1989

Notions de responsabilité civile et pénale dans le cadre de l’organisation d’un Accueil Collectif de Mineurs.

Etudes de cas proposées par les participants.

L’enfant violent

  • De quoi parle-t-on ?
  • Des réponses éducatives ou « éducatives » ?
  • Sanction et/ou punition
  • Le bien-être global de l’Enfant dans la vie quotidienne
  • Le Projet d’accueil de l’enfant, des enfants

Les difficultés à appréhender et à gérer des comportements d’enfants et d’adolescents, des équipes d’animation,  lors des séjours des vacances scolaires de l’été 2011. 

«  Analyse des pratiques à partir d’études de cas choisies dans des situations vécues lors de l’été 2011,  rédigées et validées par les responsables des séjours et l’institution « 

L’accompagnement des équipes d’animation.

  1. a) La démarche d’accompagnement proposée aux directeurs des structures pour se rapprocher de l’intention 
  2. b) Les choix de fonctionnement les plus efficients qui permettent d’aller dans le sens du projet éducatif et  donc de respecter l’enfant en tant que sujet unique 
  3. c) Les outils d’évaluation au service des enfants pour qu’ils s’expriment sur le quotidien de leur séjour

Exemples de thèmes d’actions de formations mises en œuvres pour des élus locaux


Communiquer – module de quatre séances

  • 1er thème : la communication, modèle et théorie
  • 2ème thème : la relation avec la presse
  • 3ème thème : la prise de parole
  • 4ème thème : la prise de notes, la synthèse