La politique de la ville

Publics concernés: Habitants des quartiers prioritaires

La mission de l’équipe opérationnelle du Contrat de Ville est confiée à l’A.L.E.F. par la Ville de Vitry-sur-Seine depuis 1991.

Le Contrat de Ville, signé en 2015 pour une durée de six ans, définit des objectifs en matière de développement de quartiers en difficulté pour le territoire de la Communauté d’Agglomération Seine Amont (Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine). Ces quartiers, dits quartiers prioritaires, ont été déterminés en fonction d’un critère unique, le revenu médian des habitants. Les quartiers concernés à Vitry sont Robespierre – Germain Defresne, Commune de Paris – 8 mai 1945, Balzac et Colonel Fabien. Le pilotage du Contrat de Ville est de la compétence de l’Etablissement Public Territorial Grand Orly – Seine – Bièvre et sa mise en œuvre est une compétence des Maires. C’est cette compétence qui a été confiée à l’ALEF par la Mairie de Vitry.

 

La nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale
promulguée en février 2014 fixe un cadre d’action et des objectifs censés “lutter contre les inégalités territoriales de tous ordres” : sociales, économiques, numériques. Elle affirme plusieurs ambitions : l’égalité réelle d’accès aux droits, à l’éducation, à la culture, aux services publics.

Elle établit un lien entre :

  • amélioration de l’habitat,
  • intégration dans la ville (transports en commun, mixité sociale, commerces…),
  • développement économique et formation professionnelle,
  • lutte contre toutes les discriminations, notamment celles liées au lieu de résidence.

Ces objectifs généraux sont ensuite affinés au plan local dans un Contrat de Ville signé par l’État et les collectivités territoriales.

La mission confiée à l’ALEF consiste à :

  • constituer les dossiers de demande de subvention de fonctionnement pour les associations et les services municipaux,

  • faire le lien entre les services de l’Etat, les services de l’EPT, les services de la Ville et les associations,
  • participer à toutes les réunions qui concernent le territoire et qui impliquent la Politique de la Ville, notamment les Comités de pilotage et les Comités techniques permanents,
  • constituer les bilans qualitatifs et quantitatifs de la Politique de la Ville,
  • mettre en place et animer les Conseils de Citoyens qui participent à l’élaboration et au suivi des actions du Contrat de Ville dans leurs quartiers.

 

 

Concrètement, la Politique de la ville se traduit par un engagement conjoint de plusieurs partenaires – État, communes, conseils départementaux et régionaux, mais aussi Éducation nationale, Pôle emploi, Mission locale, Caisse d’allocations familiales, Agence régionale de santé, bailleurs,… et par des crédits d’État spécifiques accordés à des projets associatifs ou institutionnels locaux.